Les partenaires et le financement

Les partenaires et le financement

Le projet de rénovation des Villeneuves est un projet partenarial, porté par de nombreux acteurs publics et privés. Si Grenoble-Alpes Métropole et les Villes de Grenoble et d'Échirolles s’engagent fortement dans le projet, elles peuvent compter sur l’implication de tous leurs partenaires, et notamment des bailleurs sociaux, très présents.

La gouvernance et le travail partenarial

Le projet urbain des Villeneuves est piloté par Grenoble-Alpes Métropole qui détient la compétence du renouvellement urbain. Un pilotage concerté, en lien étroit avec les Villes de Grenoble et d’Échirolles.

Il réunit par ailleurs les acteurs concernés par l’avenir de ces territoires, notamment l’État, via l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) et l’Agence nationale de l’habitat (Anah), Action Logement, la Caisse des Dépôts et Consignations, l'Epareca et les bailleurs sociaux (Actis, SDH, Opac38, CDC habitat, Adoma).

Voir l'image en grand
Les partenaires réunis pour la conférence de presse organisée pour le lancement de l'ANRU 2 en octobre dernier.

Les bailleurs sociaux occupent une place importante dans la mise en place et la réussite du projet : plus de la moitié des habitants des Villeneuves sont logés par les bailleurs sociaux. Leur intervention est donc cruciale. Connaissant parfaitement les spécificités du territoire et travaillant depuis de longues années avec Grenoble-Alpes Métropole et les communes, les bailleurs sociaux sont des partenaires financiers majeurs pour le projet (voir ci-dessous).

Les habitants sont représentés dans le pilotage du projet via les conseils citoyens "Politique de la ville". Membres du comité de pilotage bi-annuel, ils formulent des avis et relaient les questionnements des habitants auprès des institutions.

Le financement : un budget global de près de 370 millions d'euros

Principalement porté par Grenoble-Alpes Métropole, les Villes de Grenoble et d’Échirolles, qui investiront à elles trois près de 109 millions d'euros, le projet urbain bénéficie d’une mobilisation de moyens sans aucun précédent dans l’agglomération.

Il est soutenu financièrement par :

  • L’ANRU, avec 70,6 millions d'euros attribués sous forme de subventions et 38,5 millions d'euros sous forme de prêts contractés par les bailleurs sociaux,
  • L’ANAH (Agence nationale pour l’habitat), avec 17,6 millions d'euros investis pour la rénovation des copropriétés,
  • La Caisse des Dépôts et Consignations, avec 56,8 millions d'euros sous forme de prêts contractés par les bailleurs sociaux,
  • Le FEDER (Fonds européen),
  • Les bailleurs sociaux (Actis, SDH, Opac38, CDC habitat, Adoma) apportent 45,7 millions d'euros de fonds propres et mobilisent l'ensemble des prêts de la Caisse des dépôts et de l'ANRU, soit 95,3 millions d'euros.

Au total, ce sont 368,5 millions d'euros qui vont être injectés dans le projet urbain des Villeneuves, dont 197,5 millions d'euros uniquement pour l’habitat qui constitue le plus gros poste d’investissement.

Qui finance ?

Voir l'image en grand

Comment se répartit le budget ?

Voir l'image en grand