Le Village Olympique, tout un quartier pour les JO

Construit entre 1966 et 1967 à Grenoble à l’occasion des 20èmes Jeux olympiques d’hiver de 1968, ce quartier avait pour objectif d’accueillir dans un premier temps les 17 000 athlètes et le personnel des Jeux olympiques pour une quinzaine de jours.

Un quartier marqué par son histoire

Le projet architectural du Village olympique, innovant pour l’époque, forme un véritable village, avec des bâtiments disposés autour de jardins, de places et de rues piétonnes. Le bois, prioritaire dans les constructions, fait référence à la montagne.

En parallèle des travaux, un événement artistique anime le Village olympique, le premier symposium de sculpture, où des artistes du monde entier vont travailler la pierre, le béton, le métal et le bois dans toute la ville. Le Village Olympique garde les traces de cet évènement, puisque la majorité des œuvres s’y trouvent encore.

Un "village" de plus de 18 000 habitants

Après les JO, les premiers habitants ont commencé à s’installer dans les différents logements, répartis dans huit tours et onze petits bâtiments, soit :  

  • 1 000 logements HLM en location
  • 300 en copropriété
  • 800 chambres de résidence universitaire
  • 280 chambres de foyer de jeunes travailleurs
  • 400 chambres de « foyer-hôtel » pour filles
  • 300 chambres de foyers d’immigré

Voir l'image en grandLe Village Olympique compte aujourd'hui à lui seul 18 550 habitants et comprend de nombreux équipements :

  • La maison des habitants Premol
  • Le lieu d’accueil parent enfant "Hirondelle"
  • Une MJC
  • Une maison de l’enfance accueil de loisir
  • Un Relais d'assistantes maternelles (RAM) et la crèche collective "Chapi chapo"
  • Une école maternelle, deux écoles élémentaires et un collège
  • La piscine des Dauphins
  • Un terrain multisport