Quartier des Essarts-Surieux à la Villeneuve d’Échirolles : signature des chartes de relogement

Quartier des Essarts-Surieux à la Villeneuve d’Échirolles : signature des chartes de relogement

Publiée le 18 juin 2019

En partenariat avec Grenoble-Alpes Métropole et la ville d’Échirolles, les bailleurs sociaux Opac38 et SDH ont officialisé dernièrement les chartes de relogement des habitants du quartier des Essarts-Surieux, concernés par le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPNRU).

Marouf Liady, Paul Pochiero, Claire Mullonière, Liliane Pesquet, Christine Garnier et Pierre Mendousse.

Ces chartes concernent près de 100 locataires de l’Opac38 et de la SDH, qui vont être relogés préa­lablement à la démolition de 120 appartements pour l’Opac38 et 30 pour la SDH, situés sur les allées du 2 Maine, 2 et 10 Ouessant, 1 et 2 Armor, 6 Rance et du 3 et 3 bis Gâtinais à Echirolles dans le quartier des Essarts-Surieux.

La signature de ces deux chartes, le même jour, avait pour objectif de montrer la volonté des partenaires de garantir les mêmes conditions de relogement et l’équité de traitement des locataires, qu’ils soient logés par la SDH ou par l’OPAC38, voire par Actis ou la CDC Habitat (côté Villeneuve de Grenoble).

Des réunions ont eu lieu en amont entre les bailleurs, les associations de locataires, la ville d’Echirolles et Gre­noble-Alpes Métropole pour formaliser les engagements de chacun dans « une charte de relogement » qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat inter-bailleurs et de la convention intercommunale d’attributions. Des chargées de relogement accompagnent individuellement chaque locataire pour préciser ses souhaits et ses besoins, tout en recherchant l’offre de logement la plus adaptée, tant dans le parc ancien que dans le parc neuf.

Relier les différents secteurs entre eux

Rappelons que les démolitions s’inscrivent dans le cadre du programme de Renouvellement urbain de Gre­noble-Alpes Métropole, qui a fait l’objet d’une convention signée le 2 mai 2019.

Ces démolitions, va­lidées par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine, ont pour objectif de décloisonner les en­sembles résidentiels, en réorganisant l’espace urbain, avec des espaces verts facilement identifiables et accessibles pour les piétons.

Ces démolitions vont ainsi permettre des ouvertures, pour créer du lien entre les secteurs du quartier, entre les parcs et les espaces publics, pour conforter des cheminements piétons de qualité et sécurisés vers les diffé­rents équipements (écoles, MDH, MJC, bibliothèque) et les espaces de vie (parcs, jeux, places, commerces…), et pour répondre à certaines problématiques d’usages et de gestion (création d’ensembles résidentiels de plus petite taille).