Plan de sauvegarde de l'Arlequin

586 logements concernés

Voir l'image en grand

Le plan de sauvegarde de l'Arlequin est un dispositif de réhabilitation globale mis en œuvre par la Métropole de Grenoble sous l'autorité du Préfet de l'Isère. Il concerne cinq groupes de bâtiments comprenant 586 logements. Chaque ensemble est géré en copropriété. Quatre de ces copropriétés sont mixtes, composées à la fois de logements privés et de logements locatifs sociaux.

La première phase du plan de sauvegarde s'est déroulée entre 2018 et 2020 et a permis de scinder 2 grandes copropriétés (60-120 Arlequin et 130-170 Arlequin) en résidences de plus petite taille tout en rendant indépendants les bâtiments de logements locatifs sociaux.

La seconde phase, démarrée en janvier 2021, vise à réhabiliter les 5 copropriété, afin d'améliorer les performances énergétiques et l'image des bâtiments.

Des copropriétés revalorisées dans un secteur en mutation

Le plan de sauvegarde est au cœur du projet de renouvellement urbain de la Villeneuve de Grenoble. Ses objectifs et ses enjeux résultent directement de l'ambition du projet urbain, déclinée à l'échelle des copropriétés : renforcer l'attractivité du quartier et améliorer la qualité de vie de ses habitants.

Enjeux

  • Revaloriser durablement sur le marché immobilier les copropriétés de l'Arlequin ;
  • Favoriser le maintien des propriétaires occupants ;
  • Améliorer les conditions d'habitat des ménages ;
  • Améliorer le vivre-ensemble sur le quartier.

Objectifs

  • Réduire les charges des ménages grâce à une réhabilitation énergétique ambitieuse ;
  • Améliorer la sécurité incendie, le confort et l'aspect des parties communes ;
  • Diminuer les coûts de gestion par une approche en coût global des travaux et des équipements ;
  • Améliorer la gestion et le fonctionnement des copropriétés ;
  • Proposer un accompagnement social et financier des propriétaires occupants ;
  • Consolider le nombre de propriétaires occupants.