Une ambition politique commune

Une ambition politique commune

En portant ce grand projet de renouvellement urbain pour les Villeneuves de Grenoble et d'Échirolles, les élus et leurs partenaires poursuivent une ambition commune : améliorer le quotidien et développer les atouts du territoire pour voir s’installer de nouveaux habitants et de nouvelles entreprises.

Créer une dynamique

Le projet urbain des Villeneuves de Grenoble et d'Echirolles vise à développer le "1er écoquartier populaire" innovant, pour améliorer le quotidien des 20 000 habitants et attirer ceux de demain. Cette ambition s'articule autour des axes suivants :

  • Redonner de la valeur aux logements sociaux et privés, et améliorer les espaces publics, pour proposer un cadre de vie agréable, propre et sécurisant,
  • Renforcer l'accès aux services dédiés à la jeunesse, aux activités sportives et culturelles, à la formation, et à l'emploi,
  • Soutenir la créativité et la capacité d'innovation des services de proximité à travers le Programme d'Investissement d'Avenir,
  • Se positionner en pôle économique attractif dans la métropole, en accompagnant les activités commerciales et artisanales, et en facilitant les nouvelles implantations économiques.


En parallèle, le projet intègre systématiquement :

  • L'innovation, en développant par exemple des actions pour la performance énergétique des bâtiments, une meilleure gestion des déchets et de nouveaux services associés au logement,
  • La participation et la communication, en associant les habitants et les acteurs (professionnels, commerçants, entrepreneurs) à la définition et à la construction du projet.

Obtenir le label écoquartier

L'objectif de ce projet de renouvellement à la fois urbain, social et environnemental, précurseur en France, est de devenir rapidement le "1er écoquartier populaire", prouvant une nouvelle fois la capacité d'innovation de la métropole grenobloise. D’autant que dès sa conception, la Villeneuve de Grenoble répondait déjà à de nombreux critères environnementaux et sociaux, avant même que le terme d’écoquartier ne soit d'actualité (logements spacieux peu consommateurs d’énergie, desserte du quartier par les transports en commun, nombreux espaces verts…).

Les principaux points forts à consolider pour obtenir la labellisation "écoquartier" sont :

  • Les espaces verts,
  • L’accessibilité avec des circulations toujours mieux équilibrées entre piétons, vélos, transports en commun et voitures,
  • Un patrimoine immobilier remarquable,
  • La place donnée aux habitants et acteurs de la vie associative.

Voir l'image en grand