Venez découvrir une œuvre éphémère sur la façade du parking silo du quartier de l’Arlequin à Grenoble

Venez découvrir une œuvre éphémère sur la façade du parking silo du quartier de l’Arlequin à Grenoble

Publiée le 2 juillet 2020

Fin juin, un soleil est apparu côté crique sud sur une partie de la façade du parking des Trois quartiers à l'Arlequin. Une sérigraphie réalisée par deux artistes dans le cadre d’un appel à projets « Art dans l’espace public », lancé par Grenoble-Alpes Métropole.

Une réalisation mêlant un travail de sérigraphie et de collage.

Ce soleil n’a pas été choisi au hasard, il représente une des 22 cartes du tarot de Marseille. En effet, les deux artistes, Eleonor et Mavi, ont pris comme fil conducteur les 22 cartes du tarot de Marseille pour leur projet démarré en 2018 « Arcanes Géographiques », sélectionné par Grenoble-Alpes Métropole. Ce jeu leur a permis de découvrir 22 lieux de l'agglomération grenobloise et de rencontrer différents groupes de personnes à chaque endroit. Ces derniers avaient pour mission de choisir une carte de leur choix et de la réinterpréter librement. Ainsi, pour chaque lieu et carte choisis, il en est ressorti une œuvre collective sous forme de vidéo, sérigraphie, affiche, fresque murale, écritures, peintures, sculpture mobile….

Le soleil à la Villeneuve de Grenoble - Village Olympique

Pour cette étape à la Villeneuve de Grenoble-Village Olympique, c’est la carte du soleil qui a été choisie en amont par des habitants. Des curieux ont ainsi pu assister à la réalisation de l’œuvre ce mardi 30 juin, échanger avec les deux artistes et surtout donner leur point de vue sur cette image du soleil. Et pour rendre l’expérience encore plus riche, elles sont même parties à la rencontre des habitants dans le parc Jean Verlhac. Résultats : des vidéos réalisées avec une dizaine de personnes sur leur perception de cette carte soleil.

Un travail mêlant la vidéo et la sérigraphie

Ces deux artistes sont complémentaires. Eléonor Gilbert travaille avec la vidéo, réalise des documentaires ou essais et Mavi Boiano plasticienne utilise des techniques variées comme la sérigraphie, la peinture, le papier déchiré et le collage.

A terme, l’objectif est de faire une exposition itinérante rassemblant toutes les œuvres, tous les coauteurs et un ouvrage pour résumer cette belle aventure, remplie de rencontres, de découvertes, d’imagination et de réinterprétation de ce jeu de cartes, non pas pour voir le futur, mais pour regarder le présent. L’objectif est au final de créer une histoire sur les bases de ces cartes grâce à l’imagination de chacun et de donner ainsi de nouvelles formes à ces images, les agençant dans un ordre original et singulier. A découvrir prochainement.